La plantation des arbres fruitiers

Avec l’arrivée de la Sainte Catherine, Novembre est le mois idéal pour la plantation des arbres fruitiers. Comme une bonne plantation est garante d’une bonne reprise, on vous explique tout pour y arriver. Et dans quelques années, à vous les fruits à récolter !

Novembre : le mois de la plantation des arbres fruitiers

Pourquoi plante-t-on en Novembre ?

On dit souvent que Novembre est le mois idéal pour la plantation des arbres fruitiers, mais pour quelle raison ? En automne, la sève « descend » dans les racines et les parties aériennes entrent en repos végétatif. C’est-à-dire que la croissance des branches et feuilles est stoppée, alors que celle des racines se poursuit. Planter les arbres en Novembre permet donc au système racinaire de bien se développer avant les périodes de grand froid. Au printemps, l’arbre repartira avec d’autant plus de vigueur que ses racines se seront bien installées.  En résumé, il est possible de planter des fruitiers jusqu’au début de l’hiver ! La seule condition essentielle à respecter est de ne pas planter en période de gel. En effet, un sol gelé empêcherait le développement des racines.

Que planter ?

La plantation des arbres fruitiers présente de nombreux atouts pour votre jardin ! Que ce soit pour leur qualité d’arbre d’ornement, la beauté de leur floraison, l’ombre qu’ils apportent ou les fruits qu’ils fournissent, les arbres fruitiers sont très appréciables. Le choix est large ! Fruits à coques (châtaignier, noisetier, noyer…) ou fruits à croquer (pommier, poirier, cognassier…), c’est le moment d’enrichir votre jardin. Si vous n’avez qu’un balcon ou une terrasse, il existe une large gamme de variétés naines cultivables en bac !

 

Réussir la plantation des arbres fruitiers

Comment bien planter avec le biostimulant Trilis®?

La réussite de la reprise des arbres fruitiers repose en grande partie sur la qualité de la plantation. Premièrement, le trou de plantation doit être suffisamment grand pour accueillir l’ensemble de la motte ou du système racinaire. Deuxièmement, assurez-vous que les parois du trou ne sont pas lisses après le passage de la bêche. Si c’est le cas, n’hésitez pas à les griffer pour faciliter la pénétration des futures racines. Enfin, afin de mettre toutes les chances de votre côté, disposez au fond du trou 5 poignées du biostimulant Trilis®. Ensuite, recouvrez de quelques pelletées de terre avant de planter votre arbre. Une fois les racines soigneusement recouvertes de terre et le trou rebouché, tassez à la main.

Quelle protection pour les arbres fraîchement plantés ?

Une fois la plantation des arbres fruitiers effectuée, il faut protéger les arbres des intempéries et des ravageurs. Installez un paillage sous la forme d’une couche épaisse de feuilles mortes, de copeaux de bois ou d’une bâche. Cela permettra de limiter l’évaporation de l’eau et le développement des mauvaises herbes. Si, néanmoins, les adventices s’installent, désherbez régulièrement au pied de l’arbre pour éviter la concurrence de l’herbe, gourmande en eau. Enfin, si le temps est sec, arrosez abondamment, surtout les semaines qui suivent la plantation. Mais attention, pas d’arrosage si des températures négatives sont prévues !