Qu’est-il possible de faire en mars au potager ?

mars au potager

Mars au potager, c’est le moment tant attendu par de nombreux jardiniers. Et pour cause ! Le printemps revient, apportant avec lui le soleil. Les premières plantations vont pouvoir commencer. C’est une période charnière dans l’année puisqu’il est essentiel de tout préparer pour que les graines ne manquent de rien. Aujourd’hui, nous vous emmenons avec nous entre les semis, les plantations et l’entretien du jardin !

Mars au potager : semis et plantation

Les semis protégés

En février, vous avez réalisé vos semis bien à l’abri, sous des châssis ou en intérieur. Et bien, mars au potager est la continuité de ce premier travail. C’est le moment notamment de semer les graines de navets, de laitue, de céleris. En pleine terre, toujours protégés, plantez vos carottes, radis, poireaux, épinard et petits-pois. Pour un été plein de couleur, vous pouvez également commencer les plantations de tomates, de melon, d’aubergine et de pastèque ! Et puis, bien sûr, vous avez toujours la possibilité de vous faire un petit carré de plantes aromatiques, avec de la ciboulette, du persil ou de l’estragon. Pour cela, nous vous conseillons de l’installer au plus proche de votre maison pour un accès facilité.

Les premières plantations

Après les semis, il est tant d’attaquer les plantations ! Mars au potager est en effet le moment idéal pour planter les légumes en pleine terre. Ail, oignons et échalotes seront les premiers à investir une terre légère mélangée à un peu de sable pour mieux la drainer. Place ensuite aux rangs de pommes de terre dans un sol enrichi d’engrais et de compost. C’est aussi le moment de planter les topinambours au fond de votre potager ainsi que les asperges et les artichauts. Maintenant, il ne reste plus qu’à patienter pour récolter !

 

Les autres travaux en mars au potager

Entretien du potager

Nous vous avons déjà parlé de l’entretien de votre potager en février, mais il est important de le faire régulièrement pour empêcher les mauvaises herbes de s’installer. Pensez à aérer les châssis quand la météo le permet afin de laisser le soleil imprégner les plants. Incorporez du compost sur les plants avant les plantations pour nourrir le sol en profondeur. Commencez à préparer l’emplacement des fraisiers : binez entre les rangs et détachez les plantules. Vous pouvez également profiter de cette période pour aérez le sol, sans le retourner. Cela aidera grandement le sol à se régénérer.

Attention aux gelées tardives !

Mars au potager, c’est aussi veiller à ce que tous les semis et les plantations soient bien protégés. Méfiez-vous des gelées tardives ! Elles peuvent survenir jusqu’aux Saints de glace, en mai, et avoir de lourdes conséquences sur tout votre travail. Maintenez donc les protections hivernales telles que le voile d’hivernage ou du paillis.

Mars au potager, c’est le moment où la nature se réveille ! Il est essentiel que tout soit prêt afin que vos plantations vous rapportent. Alors, on enfile les gants, on reprend les outils et c’est parti !