Accueil Trouver
une boutique
Mon compte

Les plantes aromatiques en cuisine

Ajoutez un peu de nature dans vos plats ! Les plantes aromatiques en cuisine, c’est le petit plus qui va rehausser les saveurs de vos viandes, de vos légumes, mais aussi de vos desserts. Quelles herbes déguster avec quel met ? Lesquelles faire pousser en intérieur ou en extérieur ? Nous vous disons tout !

Les plantes aromatiques en cuisine : aromatiser vos plats

Côté salé

Les plantes aromatiques en cuisine, c’est évidemment un allié saveur idéal pour vos plats. En cette fin d’année, de nombreuses associations gourmandes sont possibles ! Si vous aimez l’aneth, le laurier-sauce, le romarin ou l’estragon, mariez-les à vos ragoûts ou à vos sauces chaudes. Dans les soupes, le cerfeuil, la coriandre, le basilic ou le fenouil sauront également ravir vos papilles. Sur les viandes blanches et les volailles, préférez de l’estragon ou l’aneth. Sur le porc ou le veau, on optera plus facilement pour du fenouil ou du romarin. 

Dans vos desserts

Chose peut-être plus rare, l’association sucré et plantes aromatiques en cuisine. La menthe est l’une des plus faciles à intégrer, notamment dans les salades de fruit ou la mousse au chocolat. Le basilic s’associe aussi très bien avec les framboises ou le citron. Avez-vous déjà tester quelques feuilles de mélisse dans vos desserts ? Avec son parfum légèrement citronné, elle saura relever vos gourmandises favorites ! Pour le reste, nous vous conseillons de suivre votre instinct et de laisser parler votre imagination.

Les plantes aromatiques en cuisine : culture et conservation

En intérieur et en extérieur

Pour ceux et celles qui n’ont pas la chance d’avoir un jardin ou qui préfèrent avoir leurs herbes à proximité, dans la cuisine, cultivez-les à l’intérieur ! Certaines plantes aromatiques aiment la chaleur ambiante d’une maison et vous permettent d’ajouter un peu de verdure dans votre intérieur. C’est le cas notamment de l’aneth, du basilic, de la ciboulette, de l’estragon et du persil. Vous pouvez également cultiver du romarin, de la sauge ou de sarriette en intérieur. La menthe apprécie aussi être à l’abri, mais attention, elle a tendance à prendre beaucoup de place ! La plupart de ces herbes cités s’adaptent aussi très bien à l’extérieur, mais leur exposition doit être adaptée. Si le thym peut se cultiver dans les deux atmosphère, il a besoin de beaucoup d’attention alors n’hésitez pas à récolter et le tailler régulièrement.

Conserver vos herbes aromatiques

Les plantes aromatiques en cuisine ont, elles aussi, un calendrier à respecter. Pour pouvoir en profiter toute l’année, vous pouvez les conserver. La première solution, c’est de les congeler. Coupez un tier de la tige de votre plante en partant de la base. Faites toujours attention à ne pas prélever trop court. Ciselez finement vos herbes et mettez-les dans un bocal en verre ou dans un sachet de conservation. Au congélateur, elles peuvent se conserver pendant maximum six mois. La deuxième solution est de faire sécher vos herbes aromatiques. Vous devez confectionner des bouquets de 7 à 10 branches. Pendez-les la tête en bas dans une pièce bien ventilée et chaude, à l’abri de la lumière. Il ne vous reste plus qu’à patienter jusqu’à ce que vos feuilles soient légèrement cassantes. Vous pouvez alors les décrocher et les mettre en bocaux !

Les plantes aromatiques en cuisine sont des incontournables pour les cuisiniers en herbe ! De votre côté, quelles sont les aromatiques que vous adorez cuisiner ?