Qu’est-ce que Trilis® ?

Trilis® est un biostimulant, c’est-à-dire un produit capable de favoriser et d’améliorer des processus naturels qui existent déjà chez les plantes. Dans notre cas, Trilis® favorise l’absorption des nutriments par la plante.
Pour cela, Trilis® est composé de 2 éléments :
– Des micro-organismes bénéfiques que l’on trouve à l’état naturel dans les sols, notamment en forêt : les champignons mycorhiziens. Ces champignons ont la capacité de s’associer aux racines des plantes et d’aller chercher pour elles de l’eau et nutriments, en échange de sucres produits par la plante.
– Un support de charbon végétal poreux, obtenu par pyrolyse (une cuisson sans oxygène) à partir de biomasse forestière issue de forêts gérées durablement (certifiées FSC et PEFC). Les champignons mycorhiziens sont fixés sur ce charbon, qui favorise leur développement grâce à ses propriétés de rétenteur d’eau et de nutriments et à sa grande porosité.

Comment agit Trilis® ?

Une fois Trilis® mélangé au sol et en présence de plantes, les champignons mycorhiziens vont se développer sous la forme de filaments blancs microscopiques (le mycélium) et vont venir s’associer aux jeunes racines. Ainsi démarre la symbiose entre le végétal et le micro-organisme : cette association est nommée « mycorhize ».

Le mycélium du champignon devient le prolongement des racines et a la capacité de prélever l’eau et les nutriments à des endroits non accessibles aux racines.

Quels sont les bénéfices de Trilis® ?

Grâce à l’association du charbon végétal et des champignons mycorhiziens, Trilis® apporte de multiples bénéfices :

– Améliore la structure du sol et réduit la perte des nutriments par lessivage

– Rend la plante plus résistante à divers stress : manque d’eau, maladies, …

– Améliore l’absorption des nutriments par la plante (notamment le phosphore)

– Réduit les besoins de la plante en engrais et en eau

– Facilite la reprise des végétaux lors d’une transplantation et améliore leur croissance

Pourquoi utiliser Trilis®, qui contient des champignons pourtant présents naturellement dans les sols ?

Trilis® permet de recréer les conditions idéales pour le développement des plantes dans des sols ou la plupart des champignons mycorhiziens naturels ont disparu. En cause la perturbation des sols par la construction résidentielle, l’usage excessif de fertilisants, l’emploi de produits phytosanitaires, le travail intense et le tassement du sol.

Comment utiliser Trilis® ?

Trilis® s’applique en mélange avec le terreau ou la terre, au plus proche du système racinaire des plantes ou des futures plantules.

A quel moment utiliser Trilis® ?

Le meilleur moment pour utiliser Trilis® est lors du semis ou à la plantation.

Trilis® peut-il avoir un effet néfaste sur les plantes ?

Non. Les champignons que contient Trilis® sont capables de s’associer à plus de 80% des plantes existantes. Celles qui ne peuvent établir de symbiose avec Trilis® (Crucifères, Orchidacées, Chénopodiacées… se référer au tableau dans la liste des végétaux pas compatibles), ne souffriront aucunement de la présence du champignon qui sera voué à disparaitre en l’absence de plante hôte.

Y-a-t-il un risque de surdosage ?

Non. Les champignons excédentaires ne pourront pas s’associer aux racines et disparaîtront ou resteront en stase dans l’attente d’une nouvelle racine à laquelle s’associer.

Quels végétaux ne sont pas compatibles avec Trilis® ?

Les champignons contenus dans Trilis® ont la capacité de s’associer à la majorité des plantes légumières, fruitières et ornementales. Cependant, certaines d’entre elles n’établiront pas de symbiose avec Trilis® et ne seront pas affectées par le produit :

Famille Exemples d’espèces
Crucifères Colza, moutarde, choux, brocolis, navet, radis …
Alysse, giroflée, julienne, thlapsi, arabette …
Chénopodiacées Betterave, épinard, kochie, bette…
Ericacées Azalée, rhododendron, bruyère, myrtille, airelle …
Orchidacées Orchidée
Crassulacées Sedum, jade…
Caryophyllacées Œillet, gypsophile, céraiste, saponaire…
Astéracées Bleuet
Polygonacées Sarrasin, rhubarbe oseille, renouées…
Résineux Pin, sapin, épicéa…
Trilis® est-il dangereux pour ma santé/pour ma peau ?

Trilis® ne contient aucun élément toxique ou présentant un danger pour l’être humain ou les animaux. Cependant, le produit peut générer de la poudre lors de sa manipulation : il est conseillé de porter un masque et des gants lors de son utilisation afin d’éviter tout désagrément.

Où et comment conserver Trilis® ?

Trilis® contient des micro-organismes vivants et nécessite donc quelques précautions. Le produit doit être stocké à l’abri du gel, du soleil, et ne doit pas être exposé à de fortes variations de températures : préférer le stockage de Trilis® dans une cave plutôt que dans un abri de jardin. Le lieu de stockage doit être sec (le champignon craint l’humidité) et Trilis® doit être refermé hermétiquement une fois ouvert. Les températures de stockage doivent se situer entre 6 et 25°C.

L’efficacité totale de Trilis® est garantie 18 mois entre la date de fabrication du produit et sa date d’utilisation. Passée cette période de 18 mois, le produit est toujours utilisable, mais son efficacité décroit avec le temps (le nombre de champignons par gramme de produit diminue progressivement).

Le stockage de Trilis® au frais (entre 6 et 12°C) permet de prolonger l’efficacité du produit jusqu’à 2 ans.