Accueil Trouver
une boutique
Mon compte

Comment jardiner sans pesticides ?

Et si nous vous disions qu’un beau jardin sans pesticides c’est possible ? De fait ! Aujourd’hui, nous vous donnons quelques conseils pour réaliser un superbe jardin sans pesticides… Le printemps revenant d’ici peu, c’est le moment idéal pour prendre de nouvelles habitudes ! Parce qu’un beau jardin peut être synonyme de jardin sans pesticides… Suivez le guide !

Un jardin sans pesticides : pourquoi ?

Les pesticides néfastes pour l’eau

Du plus aguerri des jardiniers au plus novice, nul n’est sans savoir que les pesticides sont dangereux. Et ce, aussi bien pour l’environnement que pour l’homme. En effet, les pesticides ont de graves conséquences sur l’eau. À chaque utilisation, vous polluez lentement, mais sûrement, les nappes phréatiques liées à votre sol.

Les pesticides néfastes pour votre sol

Par ailleurs, les pesticides sont à l’origine même de la destruction des micro-organismes présents dans votre jardin. Ces micro-organismes, bien que peu visibles, sont toutefois indispensables pour votre jardin. Leur absence rend votre sol et vos cultures vulnérables aux intempéries, aux parasites, mais aussi aux maladies. De la même façon, l’utilisation de tels produits menace ce que l’on appelle les auxiliaires. Ce sont ces petits alliés qui assurent la biodiversité de votre sol. Sans eux, votre sol se trouve appauvri et vulnérable, ainsi que vos cultures.

Les pesticides : le constat

Force est de constater que les pesticides sont bien loin d’être la solution pour obtenir un jardin éco-responsable. Cependant, pouvons-nous réellement nous en passer ? Comment avoir un jardin sans pesticides ? On vous explique dans la suite de cet article…

Un jardin sans pesticides : comment ?

Avant la plantation de vos cultures

Profiter d’un beau jardin sans pesticides est tout à fait possible, et ce, grâce à des gestes simples ! Tout d’abord, avant même d’entamer les plantations, il est indispensable de penser son jardin sans pesticides ! En effet, le premier réflexe à avoir est d’adapter vos cultures. Il faut les adapter à votre sol, mais aussi au climat local. Chaque espèce a des besoins différents. Les espèces évoluant dans leur climat et sol naturel sont en effet beaucoup plus résistantes. Ensuite, n’hésitez pas à jouer sur la complémentarité des cultures. Par exemple, certaines espèces attireront les pucerons qui se tiendront alors éloignés de vos rosiers. Aussi, pensez à varier les espèces les unes à côté des autres. De cette façon, la propagation des parasites et maladies sera limitée. Enfin, dernière astuce, pour un superbe jardin toute l’année, prévoyez différentes cultures en fonction des saisons. Toutefois, variez-les afin de rompre le développement des parasites lié à la plante de la saison précédente.

Après la plantation de vos cultures

Une fois vos plantes installées, nourrissez-les avec un mélange de compost et de biochar. Ainsi, elles disposeront davantage de forces pour lutter contre les indésirables. De plus, bénéficier des vertus du paillage naturel pour limiter les invasions de limaces ou d’escargots. Le paillage aura aussi pour effet de protéger votre sol des intempéries, et favorisera le développement des micro-organismes. Vous l’aurez compris, un jardin sans pesticides, c’est possible ! À vous de jouer !